Conception par don d’embryons – dilemmes. Ce que vous devez savoir avant de commencer et une fois que vous avez un bébé #IVFWEBINARS

MIA-event-graphics-template.pptx (27) (1)
En este video podrás descubrir:
  • Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de commencer le procès ?
  • Quels sont les points a tenir en compte au long du procès ?
  • Quelles sont les recommendations de la docteure ?
  • Quelle est la loi en Ukraine ?
  • Comment choisir les embryons ?

Quels sont les dilemmes reliés à la conception par don d'embyrons ?

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de commencer le procès ?

Il est important de maîtriser certains points avant commencer ce parcours:

  • la législation de PMA dans le pays choisi,
  • les caractéristiques des donneuses et des donneurs,
  • chercher et choisir les donneurs,
  • comment se préparer pour la grossesse, et
  • les protocoles de préparation à chaque lieu.

Quels sont les points a tenir en compte au long du procès ?

Il y en a trois principaux:

  • avant se lancer dans ce parcours, il faut être bien informé sur le cadre législatif du pays élu pour le don,
  • il faut s’assurer que l’âge de la patiente ne dépasse pas la restriction d’âge du pays au moment du transfert, et
  • il faut être conscient du type de don qui est en vue.

De plus, il est nécessaire de passer un examen psychologique vu que le don d’ovocytes est une expérience très emotionnelle (bien pour la donneuse que pour la receveuse) et une évaluation de la santé mentale de la donneuse est indispensable pour garantir la santé des enfants qui en résulteront tout comme pour s’assurer que la donneuse a pris cette décision de façon consciente.

Ensuite, il est important de tenir en compte l’âge de la donneuse et du donneur:

  • dans des groupes de personnes jeunes il n’y a pas une différence statistiquement significative entre la quantité et la qualité des ovules.
  • une fértilité averée n’exclue pas la possibilité de recevoir des ovules de quantité inférieure.
  • la qualité des ovules est surtout une caractéristique personnelle de la donneuse d’ovules.
  • environ 60% a 70% des ovules M2 dans tous les groupes d’âge sont de qualité Q1.
  • le taux d’aneuploïdie augmente selon l’âge du donneur.

Quelles sont les recommendations de la docteure ?

  • La femme doit être informée sur les droits du donneur.
  • Dans le cas de pays qui ne restreignent pas la durée de la cryoconservation les donneurs et les patients doivent savoir qu’il y a un risque de progéniture avec de grandes gammes d’âge et un risque théorique de consanguinité intergénerationnelle.
  • Si le donneur meurt, les patients doivent savoir que les reglementations juridiques locales et les préférences du donneur sont respectées.
  • Les patients doivent être préparés pour le fait que leur enfant puisse vouloir contacter le donneur (dans le cas de don connu).

Quels sont les lois qui réglent tout cela ?

Les différences principales entre les différents pays en rapport avec la PMA sont:

  • la sélection d’embryons,
  • le dépistage génétique,
  • la cryoconservation et le transfert,
  • le don de gamètes,
  • l’anonymat des donneurs, et
  • la maternité de substitution.

Dans la plupart des pays, le don d’ovocytes et d’embryons sont autorisés pour les couples héterosexuels ou femmes célibataires. Cependant, les couples homosexuels masculins ont des possiblités limitées à l’heure d’avoir un enfant dans la majorité des pays.

De même, l’âge de la femme est aussi prise en compte et peut être une restriction (normalement, les femmes de plus de 50 ans n’ont pas trop de possibilités) même si l’âge de l’homme n’est pas tenue en compte.

Quelle est la loi en Ukraine ?

En Ukraine, les donneur/euses:

  • les femmes doivent avoir entre 18 et 36 ans, tandis que les hommes doivent avoir entre 18 et 40.
  • les femmes doivent avoir un enfant en bonne santé.
  • il doit avoir une abscence de manifestations phénotypiques négatives, maladies héréditaires et une santé somatique satisfaisante.
  • Il ne doit pas avoir de contre-indications à la participation au programme de don d’ovocytes
  • les donneur/euses ne peuvent pas avoir des mauvaises habitudes tels que la toxicomanie ou l’alcoolisme.

Comment choisir les embryons ?

  • L’importance de l’évaluation de la morphologie des embryons par des critères standarisés permet une prédiction plus précise.
  • La probabilité d’implantation d’embryons dépend directement de leur morphologie, qui est en corrélation avec la composition génétique de l’embryon.
  • Les blastocystes âgés de 5 jours (120 heures) et du type 5AA sont considérés les meilleurs.

Quels sont les dilemmes reliés à la conception par don d'embyrons ? - Questions and Answers

Le taux d’implantation d’un embryon congelé diminue-t-il au fur et à mesure que l’embryon reste congelé ?

D’un point de vue strictement scientifique, oui. Mais c’est plus compliqué que cela: la durée de congélation peut influencer la vitalité de l’embryon mais la différence est plus grande dans le cas d’un embryon congelé pendant une année ou dix année.

Cependant, les méthodes, les téchniques… tout cela évolue chaque année, donc c’est possible que les embryons congelés depuis dix ans peuvent être décongelés avec une nouvelle méthode et donc se voir endommagés.

Personnellement, j’ai eu des patientes qui ont réussi a rester enceintes avec des embryons congelés depuis 12 ans mais c’est vrai que le taux de réussite de grossese avec congélation diminue.

Ce n’est pas une question de durée mais de techniques.

Un double transfert d’embryons améliore-t-il les chances de grossesse ?

Alors, ça dépend de si on parle d’un seul transfert avec deux embryons ou de deux transferts suivis…

Si on parle de la première option alors oui, on peut augmenter les chances de grossesse. On peut transferer même trois embryons. Cependant, dans ce cas le pourcentage de jumeaux est aussi élevée (40 à 60%) et on sait que la grossesse jumillaire est une grossesse de risque, de bébés prématures…

De l’autre point de vue, il y a quinze ou vingt ans, lorsqu’on continuait à essayer de comprendre les cultures embryonnaires on le faisait, mais actuellement ce n’est plus le cas. Il y a une idée qui pense que les blastocystes peuvent être transferés dans des jours différents lorsqu’on se retrouve avec une fenêtre d’implantation déplacée. Cette méthode existe et peut être utile dans certains cas pour améliorer les chances de grossesse.

Experto
Dr. Halina Strelko

Dr. Halina Strelko

La Dre Halina Strelko est la cofondatrice et la principale spécialiste de la reproduction au centre de fertilité IVMED, à Kiev, en Ukraine, depuis 2012. La Dre Strelko est un membre certifié de l'ESHRE (Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie) et de l'ASRM (Société américaine de médecine de la reproduction), de l'UARM (Association ukrainienne de médecine de la reproduction). Elle a exercé la médecine en France et dans les principales cliniques d'infertilité de Kiev, avec plus de 23 ans d'expérience. Elle parle anglais, français et italien.
Moderadora
Isabel Goicoechea

Isabel Goicoechea

Isabel est une étudiante de traduction et d'interprétariat à Madrid. Elle a réalisé ses études pré-universitaires au Lycée Français de Madrid et elle a passé un semestre étudiant à Paris pour se former encore plus.

Avertissement:

Les éléments publiées sur www.mesreponsessurlafertilité.fr sont fournies à titre informatif uniquement ; ils ne sont pas destinés à traiter, diagnostiquer ou prévenir une quelconque maladie, y compris le traitement de l’infertilité. Les services fournis par www.mesreponsessurlafertilité.fr ne sont pas destinés à remplacer une relation individuelle avec un professionnel de la santé qualifié et ne constituent pas un avis médical. www.mesreponsessurlafertilité.fr recommande de discuter des options de traitement de PMA avec un spécialiste de l’infertilité.

Détails du contact: The European Fertility Society C.I.C., 2 Lambseth Street, Eye, England, IP23 7AG
Copyright 2024, The European Fertility Society C.I.C.
Faites un don à la European Fertility Society (Société Européenne de Fertilité) aujourd’hui !
Votre don permettra à l'European Fertility Society d'offrir du soutien et de la formation aux patients souffrant d'infertilité.
Don unique:
Don mensuel: